Je suis arrivée tout excitée pour le leur montrer. Je l’ai déposé sur la table en faisant du bruit pour signifier sa lourdeur et j’ai attendu leur réaction. Eux ne me calculaient même pas, ils étaient trop pris dans leurs occupations. Maman qui aplatissait sa galette me regarde du coin de l’œil avec un sourire sournois avant de me lancer:
C’est de l’or? On va se faire plein de bijoux alors ?
Non maman ce n’est pas de l’or mais c’est le prix le plus prestigieux du Québec, c’est un Gémeaux. On m’a dit qu’il y a des réalisateurs qui donneraient tout pour en gagner un. Moi j’ai failli en avoir deux pour un premier film, ce n’est pas mal non ?

Ma mère ne m’écoutait plus. Elle voulait trop réussir la forme arrondie de sa galette. Elle finit par me lancer : qu’est-ce que tu vas faire avec un autre tas de ferraille sur ta cheminée? Ils sont vraiment cheap ces Québécois!

Voyant que je n’étais pas très heureuse devant la franchise d’une maman Kabyle pour qui la notion de tact est aussi rare que la pluie du désert, papa a essayé de tourner le tout en dérision. Il peut toujours servir à fracasser la tête d’un voleur qui fait irruption chez toi tu sais !!!

Voilà ce qui est ‘’plate’’ quand on vient d’une famille immigrante. Il faut tout expliquer à nos parents mais ils ne comprennent que ce qu’ils connaissent.

Ça s’est empiré avec mon dernier prix au festival de Vues d’Afrique, c’était une œuvre artistique amérindienne faite de pierres. Boff, un prix de pierre franchement cache les tu ne vas pas décorer ton salon avec ça quand même! Boff moi aussi je peux aller (rwassif) à la rivière, coller des pierres et te donner un prix ! Maman n’apprécie que l’or et l’argent, tout le reste c’est du pipeau!

J’ai décidé de devenir matérialiste. La prochaine fois que je vais envoyer mes films dans des festivals je vais viser les gros chèques pour impressionner maman. Ben quoi ? Nous autres les immigrants on n’a pas débarqué ici pour les prix. Il nous faut des chèques car les tas de ferraille ça ne compte pas chez nous ☹

Mon père enchaine dans un sarcasme à achever un gorille; au fait maintenant que tu as fini ton film et que tu as gagné plein de prix, tu vas finir par te trouver un vrai job n’est-ce pas ?

Ah ces parents immigrants ils ne comprennent rien au travail artistique ☹
Dur, dur d’impressionner des parents venus d’ailleurs.

Gémeau 1

0 0 vote
Évaluation de l'article